Conseil local fcpe Charlemagne
APB

Admission Post Bac 2016

mercredi 13 janvier 2016 par Bertrand Renault
  1. Le nombre maximal de candidatures possibles est désormais de 24. Le nombre de candidatures par type de formations reste inchangé (c’est-à-dire 12).
  2. Mise en place de « voeux groupés » pour les filières Droit, STAPS, Psychologie et PACES : dès lors que le candidat choisit une de ces formations (non sélectives) en Ile de France, il devra obligatoirement :
    • dans un premier temps sélectionner la formation (exemple UFR de santé en Ile de France) et,
    • dans un second temps classer tous les sous-voeux (classement dans la liste de toutes les universités associées à la filière selon l’ordre qu’il privilégie.

Exemple pour la PACES : obligation de classer les 7 UFR de santé d’Ile de France). Il n’est pas possible pour l’élève d’interclasser les sous-voeux d’un voeu groupé avec d’autres voeux de sa liste hiérarchisée de voeux. En d’autres termes, l’ensemble des sous-voeux constitutifs d’un voeu groupé constitue un bloc indissociable.

  1. La PACES devient une licence à capacité d’accueil limitée. Si le nombre de candidats est supérieur à la capacité d’accueil, les élèves seront départagés par un traitement automatisé critérisé (tirage aléatoire). Il n’y a donc plus la garantie d’avoir une proposition d’admission en PACES. Il ne sera par conséquent plus possible de saisir un voeu unique PACES. Dès lors qu’un candidat choisit PACES, la règle des 6 voeux s’applique et il a l’obligation de sélectionner 5 autres licences IDF sans modalités particulières d’admission (en plus des 7 sous-voeux associés au voeu groupé PACES). La répartition des étudiants au sein des universités est faite par le rectorat de Paris selon les règles habituelles : proportionnellement au numerus clausus, priorité aux bacheliers de l’académie d’origine, répartition qualitative aussi homogène que possible des étudiants et en tenant compte du classement qu’ils auront fait des 7 UFR.
  2. Pour les élèves en préparation d’un bac général : obligation de saisir « une licence libre » (à capacité d’accueil suffisante) dans son académie de passage du bac. Avant de pouvoir enregistrer toute autre candidature, il est demandé au candidat de commencer par saisir une licence libre dans son académie mais il pourra ensuite la classer au rang de son choix. Cette licence peut faire partie des 6 licences obligatoires le cas échéant. (cf. liste des licences libres dans l’académie de Paris)
  3. La règle des 6 voeux de licence devient obligatoire. Dès lors que le candidat saisit une candidature pour une licence en tension, il a l’obligation de saisir au minimum 5 autres licences en Ile de France et sans modalité particulière d’admission (c’est-à-dire sans test ni étude de dossier). Un voeu groupé compte pour une seule candidature.

Nota Bene du CSIAO de l’académie de Paris :

Il n’y a aucune licence du domaine Sciences - technologies - santé qui ne soit pas « en tension » dans l’académie de Paris. Les élèves peuvent classer la licence libre demandée par obligation en dernière position. Ils peuvent également trouver des L1 scientifiques qui ne sont pas en tension dans les académies voisines pour faire des demandes qui seront davantage en adéquation avec leurs aspirations (en plus des licences en tension qu’ils sont susceptibles de demander dans l’académie.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 138 / 39505

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Orientation  Suivre la vie du site Orientation post bac   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License